Quelle différence entre enduit de lissage et rebouchage ?

Les enduits de rebouchage et de lissage sont utilisés pour deux types d’applications complètement différentes. D’une part, les enduits de rebouchage, comme leur nom l’indique, sont destinés à reboucher des trous. Donc, ils sont adaptés à de petites surfaces. A contrario, l’enduit de lissage est utilisé pour parfaire les grandes surfaces.

Plusieurs types d’enduit de rebouchage : en poudre ou en pate

L’enduit de rebouchage sert véritablement à « réparer » des surfaces abîmées, présentant des trous, des fissures ou encore, des saignées dans les murs. Ils sont formulés le plus souvent à base de plâtre, de façon à favoriser un séchage rapide.

Enduit de rebouchage en poudre ou pate ?

Il existe deux types d’enduit de rebouchage :

  • Les enduits de rebouchage en poudre : utilisés principalement dans le milieu professionnel, ils sont formulés chez Toupret pour qu’ils durcissent entre 30 minutes et 1 heure. L’objectif avec les enduits poudre est de pouvoir venir travailler par-dessus rapidement.
  • Les enduits de rebouchage en pate : ils sont plus longs à sécher et sont privilégiés par les particuliers, qui n’ont pas besoin de préparer l’enduit, car celui-ci est prêt à l’emploi.

Toupret a aussi développé des enduits de rebouchage à appliquer à l’aide d’un aérosol. Très pratiques particulièrement pour les particuliers, ils sont simples d’utilisation. Il s’agit d’enduits de rebouchage pate, mais allégés : ils sèchent relativement vite et permettent d’appliquer des couches d’épaisseurs importantes, contrairement aux pates classiques.

Le temps de séchage des enduits de rebouchage

Dans tous les cas, pour l’enduit de rebouchage en poudre comme en pate, il est indispensable d’attendre que le produit soit parfaitement sec avant d’appliquer une autre couche d’enduit en cas de retrait par exemple après séchage, ou de réaliser la mise en peinture.

Selon la formulation des produits en poudre, les temps de séchage sont variables. Il est possible de repeindre par-dessus un enduit poudre, parfois  3 heures après son application. Le temps de séchage pour les enduits pate est plus aléatoire, puisqu’il dépend de l’évaporation, des conditions hygrométriques.

 

 

 

Les enduits lissage pour préparer des surfaces peu abîmées

Contrairement à l’enduit de rebouchage, l’enduit de lissage est conçu pour être utilisé plus longtemps (au moins 8 h), de façon à pouvoir les travailler sur de grandes surfaces.

Ce type d’enduit sert à combler de petits défauts avant la mise en peinture et non à reboucher des trous. Il s’agit de produits d’une grande finesse et offrant un grand confort d’utilisation : ils présentent une très bonne rétention et une bonne glisse sur le support au moment de l’application. Le ponçage ensuite, n’en n’est que plus simple. L’objectif : offrir à un mur une préparation soignée avant la mise en peinture.

 

Souvent trois types d’enduits utilisés pour préparer une surface : rebouchage, dégrossissage et lissage

Il est tout à fait possible, voire très fréquent er me^me recommandé, d’utiliser différents types d’enduits les uns après les autres, pour préparer une même surface. Les différentes fonctions de l’enduit peuvent être en effet indispensables pour de nombreux chantiers.

Cela peut être le cas par exemple, pour un ancien mur en crépis, dont la préparation avant la rénovation peinture, implique différentes étapes :

  • Le rebouchage des trous avec un enduit spécifique : les enduits de rebouchage Toupret sont limités à 10 mm d’épaisseur pour les pâtes et sont sans limite pour les poudres et les rebouchages en pate allégés
  • Le comblement des aspérités : ici intervient l’enduit dit de « dégrossissage » ou d’ « égalisage », capable de monter en épaisseur jusqu’à 5 mm (règles professionnelles)

Le lissage pour une finition soignée avant la mise en peinture avec une épaisseur d’enduit fixée à 1 mm selon les règles professionnelles (les produits Toupret sont formulés pour supporter une épaisseur de 2 mm localement sans fissurer).

Selon les formulations d’enduits, différents types d’outils peuvent être utilisés pour leur application :

  • Des outils spécifiques développés par Toupret : rouleau lisse, raclette crantée, etc.
  • Des outils traditionnels type lame à enduire classique de peintre
  • Des machines à projeter pour les très gros chantiers

En ce qui concerne la sous-couche avant la mise en peinture, les règles professionnelles ont évolué : l’applicateur est désormais responsable de ce qu’il fait. On lui laisse le choix quant à l’application d’une sous-couche ou d’une première couche de peinture diluée. Tout dépend aussi des indications des fabricants de peinture qui feront foi pour l’expert.