le syndrome du peintre : les TMSLT de la main et du poignet

Les TMSLT, ou « troubles musculo-squelettiques liés au travail » désigne les douleurs chroniques des muscles, tendons et nerfs qui peuvent atteindre différentes partie du corps. Elles peuvent se manifester au travail comme au repos. Le syndrome du canal carpien est l'un des plus connu.

Par quoi sont provoqués les TMSLT ? 

Mouvements répétitives liées aux régimes de travail, postures fixes ou contraintes, concentration de la force sur de petites parties du corps comme le poignet et la main, une cadence de travail qui se veut rentable, le froid, la chaleur, les vibrations, sont autant de combinaisons qui engendrent à terme les lésions des TMSLT.

Ces « blessures » sont directement liées aux gestes répétitifs (gestes professionnels fréquents) ou aux activités qui s'effectuent dans une posture qui n'est pas naturelle.


Source : tmspros.fr

 

Comment éviter les risques ?

Les peintres sont malheureusement sujets à des tâches répétées, souvent physiques et qui plus est dans des postures pas toujours confortables.

Des outils adaptés, entretenus avec soin et changés fréquemment au besoin, permettent de réduire considérablement la fatigue musculaire et aident à réduire les actions inutiles au niveau du cou, des épaules et des membres supérieurs.
De même, on peut éviter nombre d’efforts musculaires, dans des positions inconfortables, en utilisant des gabarits ou des matériels appropriés.

Pour simplifier le travail du peintre et surtout éviter les inconvénients des gestes trop répétitifs, Toupret a développé son concept Planeo® qui permet de réduire la pénibilité de la phase d’enduit en la simplifiant via l’utilisation d’un rouleau pour appliquer l’enduit et d’une « raclette »  pour répartir la charge de l’enduit et le lisser. En rendant votre geste moins fatiguant, le concept vise à éliminer les douleurs musculaires et les risques qui y sont liés.

Comment limiter les douleurs ?

Adopter une posture préventive

Dans votre activité professionnelle ou quotidienne, faites toujours chaque geste dans la position la moins contraignante pour les muscles les plus sollicités, il faut éviter particulièrement :

  • l'extension répétée et / ou prolongée du cou
  • le travail au-dessus du niveau des épaules
  • les positions extrêmes du poignet en extension ou en flexion
  • le maintien d'une même posture plus de 4 secondes
  • les prises d'objet au-delà de la zone d'atteinte de confort

Se former à la bonne posture 

Pour apprendre à utiliser le bon geste qui vous permettra d’entretenir musculation et souplesse articulaire il existe de nombreuses solutions proposées par des organismes tels que CARSATCRAM, IPRP ...

Vous pouvez également réaliser une formation aux « bons gestes » sur ma-formation-gestes-et-postures.fr.
Notons que la CNAM met à la disposition des entreprises une offre de service TMS Pros pour aider à prévenir les TMS et les lombalgies.

Le traitement des TMSLT repose sur la limitation du mouvement qui les provoque, l'application de chaleur ou de froid, des exercices appropriés pour contrer le mouvement en cause, et enfin les médicaments et la chirurgie.