Bandes à joints : comment les poser ?

Pour effectuer les finitions de vos cloisons en plaques de plâtre à bords amincis, il est nécessaire de poser des bandes à joints. Elles servent à cacher les creux entre les plaques de plâtre pour obtenir un mur bien plan. Deux applications sont nécessaires pour traiter les bandes à joints : une première couche d’enduit pour coller la bande et une seconde pour la lisser.

Qu’est-ce qu’une bande à joints ?

Une bande à joints permet de réaliser les joints des plaques de plâtre facilement et doit être enduite avec précaution pour être invisible après que vous ayez appliqué de la peinture, un enduit décoratif ou du papier-peint. Il existe différents types de bandes à joints :

  • Les bandes à joints papier : que l’on peut utiliser sur des plaques de plâtres à épiderme cartonnée et bords amincis.
  • Les bandes à joints adhésives : qui sont plus faciles à appliquer et vous font gagner du temps.
  • Les bandes à joints armées avec métal : qui s’utilisent sur les angles sortants pour les renforcer. Cette bande doit être pliée en son milieu avant la pose qui est un peu différente de celle d’une bande à joints classique.

 

Quel matériel pour coller une bande à joints ?

Les outils pour poser les bandes à joints

Pour la mise en place des bandes à joints, voici le matériel nécessaire :

  • Ponceuse ou papier de verre
  • Couteaux à enduire ou lames à enduire
  • Enduit
  • Brosse époussette et aspirateur

 

Les types d’enduits pour coller une bande à joints

On peut utiliser plusieurs enduits spécifiques pour coller les bandes à joints :

Nous vous proposons aussi des enduits pour bandes à joints avec séchage rapide, si vous souhaitez pouvoir appliquer la seconde couche et peindre plus rapidement.

 

Les 5 étapes pour enduire une bande à joints

Etape 1 : Application de l’enduit

Si vous avez opté pour de l’enduit en poudre, procédez d’abord à la préparation de celui-ci en suivant les instructions sur le paquet. Veillez à obtenir une pâte homogène et légèrement pâteuse.

À l’aide d’un couteau à enduire, prenez une dose d’enduit et remplissez abondamment le joint, tout en pressant l’enduit jusqu’au fond. Egalisez en croisant les passes. Ce n’est pas grave si la couche d’enduit n’est pas lisse pour le moment, l’important est que l’espace entre les deux plaques de plâtre soit bien rempli.
 

Etape 2 : Pose des bandes à joints

Appliquez la bande à joints sur l'enduit encore frais et pressez-la à l'aide d'une lame à enduire. Pour que cette étape soit plus facile vous pouvez plier la bande en son milieu sur toute la longueur et poser l’angle ainsi formé sur le mur pour bien repérer le sens de la bande à coller.
 

Etape 3 : Lissage de la première couche

En tenant votre bande à joints d’une main, enlevez l’excédent d’enduit à l’aide d’un couteau à enduire pour obtenir une surface lisse. Laissez ensuite sécher cette première couche 8 heures si vous avez choisi un enduit classique, et 3 heures si vous utilisez un enduit à séchage rapide.
 

Etape 4 : Application de la seconde couche d’enduit

Une fois la première couche d’enduit sèche, appliquez en une seconde sur la bande, de façon à la lisser avec le couteau à enduire, en le tenant le plus à plat possible. Attention à ne pas appuyer trop fort pour ne pas creuser le joint.
 

Etape 5 : Ponçage

Une fois l’enduit sec (entre 12 à 24 h pour de l’enduit classique et entre 6 à 12 h pour de l’enduit à séchage rapide) vous pouvez attaquer le ponçage. Pour cela, utilisez du papier de verre en procédant par mouvements circulaires, de droite à gauche. Continuez jusqu’à obtenir une surface bien lisse. Dépoussiérez à l’aide d’une brosse époussette.

Votre mur est maintenant prêt à accueillir de la peinture, du papier peint ou un autre revêtement  mural !